Outils pour utilisateurs

Outils du site


ingenierie:les_applications_du_modele

Les applications du modèle

Je suis… moi.
Le Modèle de Stevenson m’aide à me situer, à identifier les conditions de mon équilibre, à échanger avec mes proches et mon entourage professionnel afin de préserver ou de restaurer mon autonomie.

Je suis un aidant professionnel ou non.
Le Modèle de Stevenson m’aide à évaluer l’autonomie de la personne que j’aide, à identifier les besoins non satisfaits et à imaginer des stratégies. Le modèle me sert également à échanger avec les autres acteurs (famille, professionnels médico-sociaux…) en tant que support à la discussion et à l’évaluation des besoins.
Le modèle m’aide aussi à me situer en tant qu’aidant : lesquels de mes besoins sont affectés par la charge du rôle d’aidant ? Quelles mesures sont à prendre pour conserver mon équilibre et donc permettre de renouveler ma capacité à aider dans la durée ?

Je suis un établissement ou une association.
Le Modèle de Stevenson me permet de travailler finement sur les besoins des personnes soignées ou accompagnées et de leurs familles. Il ne s’agit plus d’appliquer un protocole valable pour tous d’après une typologie établie en fonction du handicap, de l’âge ou de la pathologie, il s’agit de satisfaire les besoins singuliers de la personne dans le cadre d’un projet réellement individualisé. Il est un support à l’échange avec les personnes accompagnées et/ou leur famille.
Au niveau de l’organisation et du management, le modèle me sert à analyser les points forts et les points faibles en termes de qualité de la prestation, il m’oriente vers des leviers d’action. Il me permet de classer et d’analyser les plaintes et les incidents et d’échanger avec les représentants des usagers.

Je suis une entreprise ou un service public.
Côté client ou usager, Le Modèle de Stevenson me permet de vérifier que mes produits et services correspondent à des besoins réels des utilisateurs. Il est un moyen d’analyser la relation client, la qualité des prestations et les incidents ou les 
non-conformités.
Côté salarié, le modèle invite à s’interroger sur ce qui pour chacun constitue la qualité de vie au travail (lesquels de mes besoins sont malmenés en situation de travail ?) et de travailler individuellement puis collectivement, par agrégation, sur une typologie des risques singulière, propre à un collectif de travail donné.

Je suis urbaniste, architecte.
J’ai comme mission première d’aménager les espaces, de construire les bureaux et les habitations qui permettent la satisfaction des besoins fondamentaux des usagers.
Le Modèle de Stevenson me permet de scruter ces besoins afin de prévoir les aménagements bien adaptés et permettant le développement des services attendus par les usagers.

Je suis une collectivité.
Dans une perspective démocratique Le Modèle de Stevenson permet de recueillir les besoins des habitants, d’évaluer les politiques locales mises en œuvre en vérifiant qu’elles permettent de satisfaire les besoins et qu’elles sont en adéquation avec les impôts prélevés.
Dans une perspective écologique ou d’aménagement du territoire, le modèle permet de connaître les possibilités locales de satisfaire les besoins en limitant les déplacements en transport individuel, il suffit pour cela d’appliquer le modèle sur un périmètre géographique limité correspondant à la desserte en transport en commun.
Dans une perspective de ville intelligente ou connectée, le modèle permet d’interagir avec les habitants. Ils peuvent faire connaître, par leurs actes et en temps réel, les besoins satisfaits et ceux qu’il serait souhaitable de pouvoir satisfaire avec la mise en place de services publics et d’aménagement.

Et beaucoup d’autres applications…

ingenierie/les_applications_du_modele.txt · Dernière modification: 2017/07/24 16:07 (modification externe)